lundi 18 décembre 2017



Ce matin le soleil
étonné de comment c'est arrivé

Trop d'écrits encombrent

Je m'en suis allée
sans donner d'explications

renouer avec mon chemin de broussailles
à peine deux ou trois mots sur le dos

Jasmine Viguier - RéconciLiée

vendredi 15 décembre 2017

ombres nomades

http://laurieanne-romagne.com/mue/
© Laurie-Anne Romagne


Il y a des mots de nuit. On ne dit pas la même chose le jour et la nuit. Le jour on ne sait pas qui parle, il est absent, le corps - on pourrait aussi bien être comédien et parler avec les mots des autres. Quand dans la nuit les visages s'abandonnent, les corps s'oublient, les phrases passent au plus près de ce qu'on voudrait dire.
On ne sait pas grand chose des corps qui parlent - de ce qu'ils disent encore moins, sans doute.
© Astrid Waliszek

samedi 18 novembre 2017

tout est dit

https://www.instagram.com/_adidekel/
© Adi Dekel

En un éclair s'évanouit

l'incertitude,
un éclair,
et cela suffit à diluer tout doute,
une déchirure, la certitude,
une brèche ouverte dans le tissu du temps.
© David Giannoni


dimanche 12 novembre 2017

Je fabrique de toutes pièces des histoires vraies

http://www.dorothy-shoes.com/ColeresS-Planquees
Dans le miroir, tu as estompé mon reflet. Faibles, dépolies, j'aperçois mes lignes se mouvoir avec fragilité. J'ai l'impression qu'elles me réclament de les protéger.
Tendre, je les effleure soigneusement, comme on emballe les bibelots lors d'un déménagement.
Mais le débris c'est moi.

http://www.dorothy-shoes.com/
© Dorothy Shoes

samedi 4 novembre 2017

il n'y a pas d'ailleurs où guérir d'ici

https://jasmineviguier.wordpress.com/
© Tom-R

les seuls vrais bagages qu'on emmène sans savoir sont ceux qui nous laisseront les yeux grands ouverts tard dans la nuit
les objets au fur et mesure ils restent au bord de la route d'autres les remplacent

© Jasmine Viguier

mercredi 1 novembre 2017

www.tom-r.fr
© Tom-R

Mais il se trouve que j'entends la nuit pleurer dans mes os.
Son immense larme délire
et crie que quelque chose est parti pour toujours.
Un jour nous recommencerons à être.

© Alejandra Pizarnik

lundi 30 octobre 2017

la trilogie

http://www.ralphgibson.com/
© Ralph Gibson

En dormant, un rêveur réapparaît ailleurs sur la planète, se transformant en au moins deux hommes. Les rêves qu'il fait dans son sommeil fournissent la matière de cette réalité tandis que ses rêves éveillés deviennent ce qu'il pensait être sa Vie. [...]
Le seul prix qu'il lui arrive de payer pour cette singularité extrême est l'intrusion des autres rêveurs qui lui passent parfois un coup de téléphone. Ils ne pensent pas à mal. Eux aussi sont innocents. La clarté est tout ce qu'un homme recherche, ce  Somnambule trouve simplement la sienne de l'Autre Côté.
© Ralph Gibson - The Somnambulist - 1970

samedi 28 octobre 2017

http://brandyeveallen.com/
http://brandyeveallen.com/ciaola/
© Brandy Eve Allen

The noise of the city gets to me and I’m counting the days until I get to where sweaters. I’m dreaming of traveling to far off places with just me, my camera and a sense of adventure, meeting random amazing souls along the way.